Vous souhaitez aménager votre jardin intelligemment, en y installant un espace en plus, attenant à votre logement, soit pour y construire une pièce à vivre, un lieux de stockage, ou même un espace de jeux pour vos enfants ?

Un chalet en bois est idéale pour profiter d’un espace additionnel. Ce type de structure est facile à installer et peut avoir divers fonctions. Encore faut-il que votre structure en bois, respecte les règles d’urbanisme de votre région. Mais peut-on construire un chalet en bois habitable sans permis de construire ?

A quoi sert un chalet en bois habitable ?

Un chalet en bois habitable est une pièce en plus dans votre logement, celle-ci est considérée par la loi comme une extension d’habitation.

Vendu en kit, ou construit manuellement, un chalet en bois peut être un atout pour votre maison si celui-ci est bien aménagé.

Un chalet habitable est souvent un espace attenant à votre logement, le mot “habitable” ne veut pas dire que cette structure sera votre lieu de résidence principale. Il peut être utilisé comme espace de stockage, chambre d’amis ou même comme sanitaires extérieurs.

Actuellement, des chalets en bois en préfabriqué sont disponibles sur le marché, à monter directement sur place et sans permis de construire.

Quelles conditions pour construire un chalet en bois habitable sans permis de construire ?

Installer une extension de logement nécessite généralement un permis de construire : passer par un architecte pour ériger les plans, patienter plusieurs mois avant l’obtention du document. Ceci engendre des frais supplémentaires et freine les propriétaires.

Si vous ne souhaitez pas passer par cette démarche contraignante, il est possible de construire un chalet en bois habitable sans permis de construire sous conditions :

  • Le chalet ne doit pas dépasser une surface de 20 m2.
  • Obligation de faire une déclaration de travaux au prés de la mairie de votre commune ou en ligne.
  • La hauteur du chalet doit être inférieur à 12 m.
  • La construction de chalet en bois ne doit pas se faire sur un terrain nu, faire ce type de travaux vous expose à une forte amende, qui peut aller jusqu’à 6000 euros/m2.

Dans certaines régions, la limite de surface de chalet construit en bois sans permis de construire peut aller jusqu’à 40 m2, notamment si cette zone est soumise a un PLU, acronyme de “Plan local d’urbanisme”.

Il faut savoir que toute installation de moins de 5 m2, ne demande ni permis de construire, ni déclaration de travaux. Mais cette surface est évidemment insuffisante pour la construction d’un chalet en bois sans permis.

Quel emplacement pour son chalet en bois habitable sans permis de construire ?

Un chalet en bois habitable sans permis fait de 5 à 20 m2 maximum de surface. Cette structure doit être placée dans votre jardin, selon la fonction occupée.

Si vous voulez vous procurer un chalet en bois habitable pour aménager vos espaces extérieurs, et que vous ne savez pas ou installer celui-ci, voici quelques conseils pour assurer le meilleur agencement possible de votre chalet :

  • Évitez d’installer votre structure en bois prés d’arbres imposants, car leurs racines risquent de l’endommager.
  • Pensez à éloigner voter chalet des habitations voisines, pour éviter des tracas avec le voisinage.
  • Il est conseillé de rapprocher son chalet en bois de son logement afin que celui soit accessible.
  • Un espace ensoleillé est idéal si vous prévoyez d’habiter ce chalet.

Bien que pour ce type de chalet, il ne soit pas obligatoire de faire appel à un expert, passer par un architecte est vivement recommandé pour installer ce type de structure chez soi, car il saura vous conseiller le meilleur agencement possible.

Pour ce qui est du style du chalet en bois, cela dépend de si votre région est soumise à un PLU. Rapprochez-vous de votre mairie pour choisir quel type de chalet en bois habitable construire.