Une maison sur pilotis est construite à côté de l’eau, le fait qu’elle soit sur pilotis lui permettra de ne pas être endommagée.

Généralement, les structures sur pilotis sont fabriquées en bois ou en bambou. Mais il existe des maisons et des chalets sur pilotis en béton dans les régions et les pays développés.

Les structures sur pilotis sont faciles et rapides à construire par rapport aux constructions classiques. Elles sont caractérisées par une conception unique formant des fondations solides et résistantes à l’humidité. De plus, une chalet sur pilotis offre une vue typique avec une construction abordable et facile.

Les types de chalets sur pilotis

Les chalets habitables en bois sans permis sont subdivisés en trois catégories selon la construction :

Construction avec pilotis en bois

Le bois est le matériau le plus utilisé pour différents types de sol, même au-dessus de l’eau. L’avantage majeur est que le bois est facile à s’enfoncer dans le sol et ne nécessite pas beaucoup de travaux de construction. De plus, il est durable s’il est bien entretenu : il doit subir quelques traitements s’il est installé en milieu humide.

Construction avec pilotis en acier

L’acier est un matériau plus solide que le bois, il est caractérisé par la capacité de supporter l’enfoncement puissant par martèlement. Cette technique peut endommager le bois. L’acier est compatible avec des sols sur hourdis et chape béton.

Construction avec pilotis en béton

Cette méthode est souvent utilisée dans la construction traditionnelle. Pour obtenir une structure solide et robuste, il faut penser à des travaux de coulage et de coffrage.

Les avantages d’un chalet sur pilotis

Les chalets sur pilotis sont construits souvent dans des zones humides, près des mers ou des rivières, la technique des pilotis permet d’éviter l’endommagement des fondations. Ces constructions présentent beaucoup d’avantages surtout l’adaptation avec les conditions topographiques. On peut citer comme avantage :

  • L’adaptation à plusieurs types de sol.
  • Peu de travaux de construction, le travail est réduit.
  • Des structures faciles, rapides et moins coûteuses à construire.
  • La possibilité d’autoconstruction.
  • Elles donnent une vue de hauteur.

Les constructions de chalet de jardin sans permis sur pilotis s’adaptent avec tous les types de sol. En outre, elles sont durables et solides s’ils sont bien entretenus.
Une structure sur pilotis est une construction écologique par rapport aux constructions classiques, car la surface du sol occupée est réduite. Elles respectent aussi les conditions environnementales, géologiques et climatiques.

La réglementation et le permis de construction

Il n’existe pas une grande différence entre une construction traditionnelle fondée sur des sols coulés et une construction sur pilotis. C’est la surface au sol qui détermine la nécessité d’obtenir un permis de construction ou non. Si l’obtention du permis n’est pas obligatoire, une déclaration de travaux est nécessaire selon le plan local d’urbanisme.

Si la hauteur de construction sur pilotis est inférieure à 12 mètres, que son occupation ne dépasse pas 40 m2 au sol et que le PLU de la commune existe, une simple déclaration de travaux est suffisante. La zone choisie doit être constructible et hors terrain ou endroit patrimonial.

Si le sol empreint une surface inférieure à 20 m2 avec une hauteur ne dépassant pas 12 mètres, une simple déclaration suffit même si le PLU n’existe pas au niveau de la commune.

Pour des surfaces dépassant 20 m2 ou 40 m2 avec une hauteur inférieure à 12 mètres, le permis de construire est obligatoire.

Donc tout dépend de l’existence du plan local d’urbanisme dans votre commune. En respectant les normes nécessaires de la hauteur et de l’empreinte du sol cités précédemment, une simple déclaration de travaux est suffisante. Il est primordial de demander un permis de construire si la surface de sol dépasse 40 m2. Il faut aussi vérifier si la construction demeure dans un site patrimonial.