Aujourd’hui, beaucoup de personnes ont en marre de vivre sans aucune autonomie et avec une dépendance aveugle des règles imposées par les grandes villes. Entreprises, usines et marchés, les gens veulent désormais casser avec ce rythme de vie et en adopter un tout autre. En effet, l’idée de s’installer dans la nature figure parmi les choix. Construire soi même son propre chalet ou sa propre maison en bois peut paraître comme une solution séduisante aux yeux de propriétaires dotés d’un petit budget. Nous allons voir au cours de cet article comment faire pour se positionner dans la nature sans permis de construction ?

Comment faire pour s’installer sans permis de construction ?

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, le projet est loin d’être simple à réaliser et il n’est pas évident de construire soi même sa maison.

Les gens s’imaginent que c’est quelque chose de facile or la construction d’un chalet en bois sans permis demande énormément de rigueur et beaucoup de compétences car la construction ne s’improvise pas. Même pour un bricoleur éclairé, il n’est pas conseillé pour lui de se lancer dans ce genre d’aventures parce qu’il risque très vite de s’apercevoir des contraintes qui lui sont imposées pour une réalisation de qualité, par exemple, le chalet sur pilotis ou la maisonnette peut se trouver par terre au premier coup de vent si l’auto construction ne prévoit pas les murs de refend. On comprend par là que sans une véritable expérience de chaque corps de métier, les risques sont en effet nombreux :

  • mauvaise étanchéité à l’eau ou à l’air ;
  • risque d’affaissement ou de contreventement insuffisant ;
  • les problèmes d’assemblage.

Si vous ne connaissez pas par manque d’expérience ou que vous n’avez pas les bonnes informations, vous allez avoir des problèmes de structure. Le constructeur a une vision globale, il va avoir besoin de maîtriser les interfaces entre les différents lots et va anticiper dès le premier lot les besoins et les nécessités réglementaires ou les besoins du particulier.

Quels sont les inconvénients de l’auto construction ?

Dès le départ du projet en auto construction, on se retrouve souvent à concevoir le projet pendant la construction, l’étape de la construction est assez longue, elle va durer jusqu’à trois ans et dans certains cas, même jusqu’à quatre ans. À partir de là, on comprend qu’il est nécessaire de concevoir le projet avant de démarrer les chantiers en moins de six mois.

En ce qui concerne les autres inconvénients de l’auto construction, on peut citer l’absence d’assurance qui engendre des difficultés en cas de vente, vous ne pouvez pas aussi faire un recours contre l’architecte où le maître d’œuvre, le fabricant ou encore contre les entreprises qui gèrent l’auto construction car elle est par essence maître d’ouvragé donc aucun assureur n’accepte de donner une garantie avec une absence totale de recours. Dans les meilleurs des cas, le propriétaire peut passer par une voie judiciaire qui sera quand même excessivement coûteuse et aléatoire.

Pour un bon nombre d’apprentis constructeurs, l’aventure est assez courte car certains revendent leurs maisons et doivent même rendre de l’argent quand les acheteurs découvrent des vices cachés. Il est donc nécessaire de trouver une entreprise compétente pour finir un chantier commencé par des gens qui n’ont pas les compétences.

Pour conclure, si vous pensez que votre projet mérite d’avoir sa chance d’être réalisé et que si vous voyez que vous disposez des compétences requises pour ouvrir un chantier, vous pouvez toujours tenter le coup. Le plus important est que vous vous sentiez à l’aise dans l’endroit où vous vivez, si vous avez opté pour la nature, réfléchissez bien à la manière dont vous allez réaliser votre projet d’auto construction.