De nos jours, l’abri du jardin est considéré comme une structure nécessaire dans le monde d’aménagement extérieur. Cette structure permet de stocker les outils et les équipements de jardinage et de préserver les autres ameublements du jardin. C’est une extension pratique qui peut servir d’atelier. Il existe plusieurs types d’abris de jardin qui dépendent de la surface occupée, de la couverture de toit et de la matière de fabrication. Vous pouvez consulter un spécialiste de matériels et des équipements de jardin pour profiter d’un abri dans votre jardin. Vous pouvez trouver une large gamme d’abris en métal, en bois ou en résine.

Pour construire un abri du jardin, il faut avoir quelques connaissances en tout ce qui concerne la réglementation et les conditions d’installation.

Comment faire des fondations pour un abri de jardin en bois ?

Si vous avez un sol humide, il est conseillé de faire des fondations de votre abri de jardin en bois. Le plancher en bois permet de créer un vide d’air et un aérage naturel. Cependant, la solution idéale est de faire une combinaison entre le béton et le bois. Après avoir choisi l’endroit ou le coin pour installer votre abri de jardin isolé, vous allez effectuer quelques travaux.

Préparation de l’emplacement des poteaux

Forez le sol en cinq trous avec une profondeur de 25 cm chacun. Ensuite, remplissez les trous par une couche de gravier. Enfin, choisissez des cylindres de coffrage qui dépassent 15 cm. Insérez dans chaque trou un cylindre.

Coulage de poteaux et montage de la structure

Après avoir préparé l’emplacement de l’abri du jardin, vous allez préparer le mortier puis le couler dans chaque trou. Avant le durcissement de mortier, installez les étriers des poteaux. Enfin, mettez le cadre en bois et construisez votre sol. N’oubliez pas de vérifier que votre support est adapté à la future toiture. A noter que la couverture d’un abri est assez similaire au toit plat d’un chalet en montagne.

Les abris de jardin en bois permettent de faciliter la vie. Ils sont très durables et pratiques pour le rangement des accessoires et des outils en toute sécurité.

Comment faire des fondations pour un abri de jardin en parpaing ?

Les fondations en parpaing sont robustes, faciles et durables. Après avoir choisi votre emplacement, vous allez passer par trois étapes essentielles.

Préparations des fondations

Forez le sol à 15 cm. Refaites l’étape, mais cette fois-ci en formant des trachées de 40 cm en largeur et 50 cm en profondeur. Puis, remplissez la structure avec le gravier et tassez. Une fois terminé, posez des semelles dans la tranchée. Ensuite, posez les parpaings et coulez le béton dans les tranchées.

La pose des parpaings

Après la préparation et le coulage du béton, passez à la pose des parpaings dans les angles. Faites attention à son niveau. Puis, faites un repère en fixant un cordeau entre les parpaings. Enfin, sur chaque face, placez une rangée de parpaings.

Coulage de la dalle

Coulez le béton après avoir placé un film sur le sol. Montez l’abri du jardin avec les parpaings après 48 heures de séchage.

Bien que le bois permet d’avoir une extension unique qui sert à ranger le matériel, le parpaing permet d’avoir un abri de jardin durable qui ne nécessite pas beaucoup d’entretien.

Les avantages d’un abri de jardin

En outre de la durabilité, l’aspect esthétique, et l’isolation qu’offre un abri de jardin, cette structure a beaucoup plus d’avantages.

  • Une solution écologique : surtout les abris de jardin en bois. Le bois est recyclable et ne libère pas beaucoup de CO2.
  • La résistance et la durabilité : avec un entretien facile, l’abri de jardin garde sa résistance et peut durer longtemps.
  • L’isolation : les abris de jardin fabriqués avec les matériaux de qualité sont caractérisés par un niveau d’isolation.
  • L’esthétique : l’adaptation avec n’importe quel décor du jardin.
  • La polyvalence : il peut être à la fois un espace de stockage ou une pièce à vivre.
  • La pratique : permet de protéger les équipements et les accessoires de bricolage et de jardinage.