Si vous envisagez de faire une extension dans votre maison, pensez aux chalets en bois habitables. Vous pourrez faire de votre extension un gymnase, des bureaux à domicile, une chambre d’ami, ou un atelier de création.

Mais le plus important est que ce chalet conserve son attrait, son côté classe et rustique qui le distingue des maisons conventionnelles.

Les maisons en bois bien construites attirent l’attention des propriétaires et sont populaires pour leur structure architecturale sophistiquée. Elles sont connues pour leur efficacité énergétique, laissant une empreinte carbone minimale.

Cependant beaucoup de personnes ne leur font pas confiance et portent des critiques sur leur durabilité et leur vulnérabilité.

Nous découvrirons les avantages et les inconvénients des chalets en bois.

Le coût d’un chalet habitable

Le prix varie considérablement selon les marques sélectionnées, le type de matériaux utilisés et les finitions.

Les chalets d’aujourd’hui sont des structures du plus haut niveau technique, avec des contrôles stricts en termes de certifications, ils doivent se conformer à des indications de construction très strictes.

En général, le prix d’un agrandissement de chalet habitable varie entre 1700 €/m 2 à 2500 €/m 2 clé en main, y compris les fondations, les portes et fenêtres et les systèmes.

Un chalet habitable tout compris : est-ce une bonne affaire ?

Si vous envisagez d’acheter ou de construire un chalet, il est important d’explorer pleinement tous les points positifs et négatifs.

Les avantages

Un chalet en bois est beaucoup moins cher qu’une maison en briques. Vous devez acheter (si vous êtes obligé) le terrain concerné et vous assurer que votre construction respecte toutes les réglementations, mais dans l’ensemble, c’est une option moins chère.

L’environnement, l’autre point positif. Parce que la matière première est en bois, ils sont plus écologiques que leurs homologues en briques. En effet, une maison en bois utilise plus de ressources naturelles que les maisons en brique et en béton.

Esthétiquement parlant, le bois neuf a l’avantage supplémentaire de sentir bon. Si vous construisez votre propre chalet en rondins, vous pourrez vous réveiller avec la belle odeur du bois naturel pendant de nombreuses années.

La question qui sème le doute : la longévité. Si vous connaissez bien le type de bois utilisé et que vous vous assurez qu’il est scellé et traité, il durera longtemps. Les bois utilisés dans la construction de maisons en bois, sont choisis en raison de leur longévité et de leur capacité à résister à la pourriture et aux insectes. De plus, le bois est traité de manière à être plus résistant aux agents extérieurs, tels que l’eau ou l’humidité.

Le bois agit comme une barrière acoustique naturelle. Cela signifie que votre maison sera dotée d’une protection acoustique intégrée contre les bruits extérieurs.

Les inconvénients

Comme chaque chose, les constructions en bois n’échappent pas aux inconvénients. Les plus répandus sont :

  • L’isolation : les maisons en bois sont connues pour ne pas disposer d’une excellente isolation naturelle. Par conséquent, vous devrez faire installer une isolation supplémentaire. Sans cela, votre maison en bois pourrait être trop froide en hiver et trop chaude en été.
  • Le retrait : le bois rétrécit naturellement au fil du temps. Mais le taux de retrait dans les grandes constructions en bois est très lent.
  • Bois neuf : il a l’habitude d’éclater et de se fissurer. Pour éviter cela, ou du moins le minimiser, vous devrez traiter le bois le plus tôt possible.
  • Autorisations : la taille de votre construction détermine si vous aurez besoin d’un permis de construire.

En résumé, notez qu’il existe différents modèles de chalet habitable avec des prix variés. Pour sélectionner le meilleur type de bois, il est préférable de considérer votre environnement et votre budget.